Halo Eridanus

Le forum sur Halo
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Roman

Aller en bas 
AuteurMessage
Mike
Caporal/Furtif
Caporal/Furtif


Nombre de messages : 35
Age : 26
Arme de prédilection : Fusil de combat BR55
Véhicule favori : Pélican
Faction : CSNU
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Roman    Dim 1 Aoû - 13:48

30 octobre 2552, 10h20 heure locale ; Terre, Nouveau Mexique, centre de commandement local des armées du CSNU, salle de briefing.


« Un petit groupe de covenants isolé composé d’une dizaine de grunts et de deux élites a été repéré lors d’un balayage laser dans la zone B7Z4.42. Il s’agit de quelques rescapés du crash d’Insouciance, le vaisseau amiral covenant qui s’est écrasé près de Théocrite ici au nouveau Mexique. Ils sont regroupés dans ce qui semble être un vaisseau de transport de type cargo encore inconnu de nos services qui intéresse grandement le centre de recherche du SRN. Votre mission consiste à pénétrer ce vaisseau, si besoin est en vous découpant une entrée dans son blindage, grâce à ce tout nouveau chalumeau CB14 : il est capable de pénétrer le blindage en titane de nos chasseurs longsword comme du beurre alors il devrait venir à bout du blindage de ce petit vaisseau covenant. Viendra ensuite la partie la plus délicate, vous devrez exterminer tous les covenants qui s’y trouvent, tout en gardant le vaisseau le plus intacte possible. Là bas vous serez seul, vous n’aurez aucun soutient aérien : tout nos chasseurs sont occupées sur d’autre fronts ainsi qu’une bonne parties de nos pélicans. Le commandant Thomson ici présent sera le chef des opérations. Le lieutenant Jefferson actuellement sur le pont n°7, sera votre pilote. Il vous déposera au point alpha à environ 1km de la cible puis le lieutenant Triger actuellement en mission ou nord de la zone B7Z4.42 vous récupérera au même point. Des questions ? »
- Non mon général ! crièrent avec force les 10 marines sélectionnés pour l’opération.
- Bon, alors que faites vous encore devant moi ? Rompez les rangs et allez vous préparer bande de fillettes ! Le pélican décolle du pont dans 20 minutes.


Les 10 hommes se dirigèrent au pas de course vers l’armurerie, le commandant Thomson à la tête du peloton.
« Bonne chance… » murmura l’amiral pour lui même alors que les soldats quittèrent la salle.


A peine arrivé Thomson cria « Garde à vous ! » et les 9 marines s’alignèrent devant lui.
Le visage carré, l’aire sévère, ce grand brun d’un mètre quatre vingt cinq dont les cheveux commençaient à grisonner, en imposait. Il avait une voix forte ainsi qu’une cicatrice sur le visage : un trait vertical passant sur l’œil gauche, petit souvenir que lui a laissé sa première rencontre avec un élite, il y a à peu près 20 ans.


Il scrutait attentivement son équipe, plus particulièrement les quatre recrues : les seuls qui n’était pas vêtus de la combinaison typique de sa division appelé « les aigles » (3ème meilleurs division après les extraordinaires spartans et les TCOA aussi appelés ODST).
La mission d’hier s’était trouvée un peu plus délicate que prévue… Il y avait perdu son médecin et trois de ses marines étaient encore en soin intensifs. Mais la mission avait été accomplie et un groupe de 15 marines, dont les quatre nouvelles recrues de son équipe, ont ainsi pu être extraits d’une zone contrôlée par les covenants avant qu’elle ne soit bombardée par 2,5 tonnes d’explosifs larguées par longswords.


- Bon, équipement standard pour les quatre nouveau : un fusil d’assaut de type MA5B avec onze chargeurs de 64 balles, un magnum M6G avec 6 chargeurs et deux grenades. Beugla alors Thomson.
- Oui commandant ! Répondirent les 4 marines.
- Soldat Boston vous êtes l’infirmier, non ?
- Oui, commandant !
- Vous rajouterez cette trousse de pharmacie à votre équipement standard!
- Oui, commandant !
- Les autres comme d’habitude : BR52, magnum, munitions et grenades, et je ne veux que des tirs dans leur petites têtes ! C’est bien compris ?
- Ouais, comme d’hab quoi … Rajouta l’un des marines.
Sans ce soucier du commentaire, Thomson continua :
- Lieutenant Eagle, vous serez équipé d’un sniper SRS99D-S2 AM à la place du fusil d’assaut standard, là bas nous aurons sûrement besoin de votre couverture …
- Oui, Commandant ! Répondit le lieutenant Jason Eagle.
Eagle, était le bras droit de Thomson dans chacune de ses opérations. C’était un excellent sniper, précis et rapide. Cet homme de 35 ans très expérimentés au visage carré et l’aire sévère, était le meilleur des tireurs d’élite présent dans cette base, une véritable légende militaire. Selon les dires il était capable de toucher une mouche en vol situé à environ 100m en moins de 5 secondes.
- Higgins vous prendrez le chalumeau de type CB14 et vous Brodsky vous prendrez un lance rocket et ajouterez cinq kilos d’explosifs à votre paquetage. Continua Thomson.
- Oui, Commandant ! Répondirent en cœur les deux soldats.
- Vous saurez vous en servir au moins ? » dit-il en s’adressant à Higgins.
- Oui, Comandant ! Répondit Higgins.
- Bon que tous le monde vérifie son matériel. Départ dans 10 minutes!


Sur le pont n°7, quatre techniciens s’activent autour d’un pélican.
- Marines, ce pélican doit être prêt dans 5 minutes ! » beugla le lieutenant Jefferson.
- Il le sera mon lieutenant et même avant! Répondit l’un des techniciens. Actuellement nous finissons de remplir les réservoirs.
-Très bien. Je monte à bord. Prévenez-moi dès que ce pélican est opérationnel.
A ce moment précis dix marines arrivèrent armes en main et prirent place dans la soute du pélican.
- Lieutenant Jefferson, on a vérifié deux fois l’ensemble du vaisseau et les réservoirs sont pleins. Le pélican est prêt à décoller nous quittons le pont d’envol. Informa l’un des techniciens par liaison com « Bon vol! » ajouta t il ensuite.
- Merci les gars ! Et continuez de faire de l’excellent boulot ! Lui répondit Jefferson, puis en changeant de fréquence pour s’adresser à l’un des passagers à l’arrière il déclara: « Commandant je suis prêt à décoller, j’attends vos ordres.
- Nous sommes tous prêts à l’arrière. Allons-y lieutenant !
- C’est partit ! Attachez vos ceintures, nous arriverons d’ici 20 minutes. répondit Jefferson…


A l’arrière les marines sont plutôt tendu, nerveux. Chacun sait par expérience qu’ils ne rentreront surement pas tous à la maison … En effet les élites sont des monstres de 2m à 2m50 avec des dents acérées. Ce sont des adversaires impitoyables, très dangereux d’une force redoutable, dotés d’armures ultra résistante. Certains sont même dotés d’un système de camouflage les rendant quasiment invisible. Ceux là, équipés d’épées à énergie d’un bleu électrique capable de couper un MA5B en deux comme si c’était du beurre fondu représentaient le pire cauchemar des soldats.
Mais ces soldats sont des marines et ils exécutent leurs missions un point c’est tout, même si cela leur coutera la vie. En ces temps de guerres les vies de milliards de civils pouvaient directement dépendre de l’accomplissement d'une mission.


- Les gars, aujourd’hui après la mission, on rentre tous à la base et je vous payerai même une tournée ! Vous êtes prêts à vous faire du covenant ? S’écria alors Thomson pour détendre un peu l’atmosphère. Il savait très bien que le moral des marines influait grandement sur leurs aptitudes en combat et que c’était dans ces moments là que celui ci était au plus bas.
- Oui, mon commandant ! Répondirent en choeur huits des neufs marines avec enthousiasme.
- Vous les préférez farcis au plomb ou aux shrapnels pour accompagner la bière ? Demanda le soldat deuxième classe Perkins, un grand gaillard d’une trentaine d’année qui avait déjà servit contre les covenants. C’était un homme franc qui avait vu pas mal d’horreur pendant cette sordide guerre mais qui n’avait jamais perdu pour autant son humour légendaire capable, on ne sait par quel miracle, de toujours remonter le moral des troupes.
- Peu m’importe, tant qu’ils sont bel et bien mort ! Répliqua-le commandant avec un sourire, heureux de voir que le moral des troupes remontait en flèche.
- Moi je les préfère en tranche! Rétorqua le soldat deuxième classe Anderson avec un sourire jouant avec son couteau, une lame d’environ 20cm qui aurait déjà, selon ses dires, goutés au sang visqueux de quelques covenants quelques jours auparavant.
Anderson était un jeune soldat d’environ 25 ans qui avait déjà montré son efficacité à plusieurs reprises. Lors de sa dernière mission il sauva même son chef d’escouade en le portant sur son dos jusqu’au point d’extraction sous les tirs covenants. Il allait par ailleurs bientôt recevoir la médaille du courage pour son acte héroïque. Anderson était très fier de faire parti des quatre recrue qu’avait choisi Thomson pour compléter son escouade. Son père aurait lui aussi été fier de lui si il était encore en vie ...
- C’est trop facile avec un couteau, moi je préfère le combat au corps à corps! Plaisanta Eagle.
- Vous en avez réellement tué à main nue !? Demanda Boston étonné. Boston était un jeune étudiant en médecine de 19 ans, qui manquant d’argent pour rentrer dans une école civil est entré dans l’équivalent militaire. Il y a suivit l’entrainement de base des marines, et avec la situation actuel s’est vu être enrôlé de force en tant que soldat infirmier : Le CSNU était en manque de médecin sur le front pour soigner ses courageux soldats.
-Non, répondit Eagle avec un sourire, en 15ans de carrière, je ne me suis jamais retrouvé assez proche de l’un d’entre eux pour pouvoir le tuer à main nu, en réalité comme tu peux le constater, dit il en montrant son sniper, je préfère de loin le combat à longue distance mais bon c’est vrai qu’un jour j’aimerais bien essayer... Histoire de dire ! Ajouta il avec un large sourire et un clin d’œil.
- Avant-hier, moi, j’ai tué un grunt d’un cou de poing ! Déclara fièrement le soldat première classe Borak de sa voix rauque. Cependant ce qu’il n’avoua pas, c’est que c'était un grunt seul, compétement désarmé tournant en rond en hurlant, probablement terrifié…
- Je sais pas pourquoi mais ça ne m’étonne pas plus que ça ! Laissa échapper une voie douce et féminine, celle de Rebekka Collins.
Du haut de ses 1m 78 Rebekka aimait à penser qu’elle pouvait rivaliser avec chacun des homme de ce commando dans tout les domaines bien qu’elle ne soit qu’une "faible femme" comme le prétendais son père … du moins ceci était vrai avant l’arrivée de Borak…En effet, bien que novice, Tom Borak, un jeune soldat d’environ 21 ans était d’une musculature impressionnante, un véritable mastodonte de 100 kilo mesurant 1m97 : une carrure digne d’un spartan. L’idée de le voir combattre des covenants a main nue n’étonnai pas vraiment…


Les discussions continuèrent de bon train, un seul soldat restait silencieux. Nathan Reaver âgé de 19 ans depuis seulement trois jours, regardait fixement ses bottes.
Eagle lui fit une tape amicale dans le dos et dit :
« Allez petit, te mine pas va, tout va bien se passer. »


-Nous y sommes mon commandant, les scanneurs sont ok, il n’y a pas âmes qui vivent sur un rayon de 500m j’amorce la décente préparez vous au largage .

Le point de largage était un plateau rocheux bordant une cascade où l’eau chutait trente cinq mètre plus bas. Le bruit couvrait l’arrivée du pélican qui se positionna à trente centimètre du sol. En 5 seconde les 10 marines sautèrent de l’appareil, se mirent en position un genou à terre prêt a tiré au moindre signe de présence ennemie et déjà le pélican redécollait en direction de la base. Une fine neige tombait et devant les marines se dessinais un petit bois, assez dense, légèrement blanchis par la neige mais néanmoins accueillant.

- Bon, on a un kilomètre à parcourir tout droit à travers ce bois avant d’atteindre notre cible. Rebeka branche ta liaison COM, tu passes devant en éclaireur, vérifie que le chemin est bien dégagé. Perkins tu fermes la marche et vérifie que personne ne traine. Et à partir de maintenant : plus un bruit ! Déclara alors Thomson.


Dernière édition par Mike le Mer 4 Aoû - 13:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike
Caporal/Furtif
Caporal/Furtif


Nombre de messages : 35
Age : 26
Arme de prédilection : Fusil de combat BR55
Véhicule favori : Pélican
Faction : CSNU
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Re: Roman    Lun 2 Aoû - 14:34


Le trajet fut sans encombres, en 7 minutes les 10 soldats étaient arrivés à la lisière du bois à tout juste 100m de la cible : un vaisseau covenant couleur mauve métallique typique de l’alliance extra terrestre…
Le vaisseau d’une taille respectable, environ 45m par 25 était grand ouvert : une entrée arrondie d’environ 7m de haut par 20m de large donnait sur un intérieur visiblement vide…
- Eagle vous restez ici, positionnez vous de manière à pouvoir nous couvrir, Higgins, laissez le chalumeau ici nous n’en aurons visiblement pas besoin. Je prend la tête suivez moi en formation serrée et restez sur vos gardes un élite est peut être là, invisible… Soyez prudents faites attention à chaque détailles.


Les neufs marines marchèrent sans bruits vers le vaisseau, Jason, lui, derrière sa lunette était très tendu, car de sa rapidité pouvait dépendre la vie de ses compagnons d’armes.
Il les surveillait avec la plus grand attention d’autant plus qu’il avait un mauvais pressentiment qui se matérialisait sous la forme d’une grosse boule dans la gorge accompagnée d’un arrière gout métallique dans la bouche.
Il se retînt de cracher sur le sol qui commençait à s’enneiger et resserra sa main sur son fusil, prêt à tirer au moindre signe d'un quelconque problème, alors qu’ils arrivaient à l’entrée.
- Commandant la voie semble être libre, aucune trace de présence ennemie à l’intérieur, mais restez quand même sur vos gardes on ne sait jamais … Dit il.
- Bien compris Eagle, répondis Thomson.


Jusque là ils n’avait rencontré aucune résistance, c’était presque trop facile… la tension était à son paroxysme : qu’est ce qui les attendais à l’intérieur ? Etait-ce un piège ou est ce que le vaisseau était bel et bien vide ? C’était la question que se posaient chacun des soldats le cœur battant la chamade… En effet, de la réponse dépendait peut être leur survie…
D’un simple geste de main Thomson leur indiqua qu’ils allaient entrer. Ils inspirèrent un bon coup et passèrent la grande porte armes en jougs près à voir surgir des élites armés de leurs lames électriques… mais rien! le stresse se dissipai peu à peu, aucune embuscade n’avait été tendue et le fait que, de là où il était, Eagle les couvrait avec son sniper rassurait aussi… La salle d’environ 800 m² était belle et bien complètement vide… La lumière mauve qui émanait des cloisons rendait la scène irréelle et les marines virent qu’au fond se dessinait une autre porte, plus petite, ouverte elle aussi, qui devait donner sur une salle beaucoup plus petites que la salle dans laquelle ils se trouvaient : c’est là que devaient se cacher les covenants. La situation allait donc devenir plus facilement gérable, il suffirait de lancer quelque grenades et si jamais les covenants essayaient de sortir ils mourraient criblés de balles avant même d’avoir parcouru deux mètres. Les marines avancèrent prudemment vers la petite porte prêt à faire feu au moindre mouvement. Ils avaient adopté une formation simple, le commandant Thomson, Jim Perkins à sa droite et Rebekka Collins à sa gauche, étaient en tête, suivies sur une ligne quelque mètres derrière par, de gauche à droite, les quatre recrues, Tom Borak, Nathan Reaver, Tod Boston et Stan Anderson. Les deux experts en logistique explosifs et armes lourdes : Paul Higgins et Guy Brodsky fermaient la marche six mètres derrière.

- J’ai un mauvais pressentiment commandant... Chuchota Rebekka au commandant.
- Moi aussi… Soupira Jim.


- Bon vous avez bien compris ? Demanda doucement Piopo, on attend le signal de l’arbiter, on passe cette porte et on les extermine ! L’arbiter va fermer la porte extérieur qui est juste derrière les humains, ce qui va les distraire et nous permettras d’en éliminer la moitié sans mal ! Dit il avec un sourire sadique que l’on pouvait deviner derrière son masque. Les autres élites se chargerons alors des hommes encore debout qui, trop occupés à essayer de se sauver, ne prendrons même pas le temps de tirer dans notre direction !
Les sept unggoys répondirent par un signe approbateur de la tête. Piopo savait qu’au fond d’eux ils avaient peur mais il savait aussi qu’ils ne reculeraient pas! Chacun d’eux était prêt à le suivre même dans la mort et même à donner sa vie pour lui. Il était fier de son unité d’infanterie et cette intervention serait un nouveau succès à ajouter à leur palmarès !
Le plan était parfait, une intervention sans grands risques et la satisfaction de tuer de l’humain. Que pouvait il demander de plus ? Il n’arrivait cependant pas à expliquer l’espèce de grosse boule douloureuse qui envahissait son estomac… Il se promît, par acquis de conscience, qu’il ferai vérifier son purificateur ainsi que ses réserves de méthanes une fois l’extermination accomplis. Qui sait son matériel était peut être défectueux !

Une lumière se mît alors à clignoté :
- C’est le signal ! On y va ! Déclara il avec enthousiasme. En avant les grenades !



Dernière édition par Mike le Mer 4 Aoû - 13:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike
Caporal/Furtif
Caporal/Furtif


Nombre de messages : 35
Age : 26
Arme de prédilection : Fusil de combat BR55
Véhicule favori : Pélican
Faction : CSNU
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Re: Roman    Lun 9 Aoû - 14:14

Quelqu'un veut la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hérizo
Entité Immortelle
Entité Immortelle
avatar

Nombre de messages : 512
Age : 31
Arme de prédilection : Fusil de sniper S2 AM
Véhicule favori : Elephant
Faction : Pirates
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Roman    Lun 9 Aoû - 16:05

Moi Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike
Caporal/Furtif
Caporal/Furtif


Nombre de messages : 35
Age : 26
Arme de prédilection : Fusil de combat BR55
Véhicule favori : Pélican
Faction : CSNU
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Re: Roman    Sam 28 Aoû - 15:21

La grande porte derrière eux se referma brusquement mais les marines, avertis par le radar intégré à leur casque d’un mouvement devant eux, ne se retournèrent même pas. D’un commun réflexe
le commandant Thomson, Jim Perkins et Rebekka Collins dégoupillèrent une grenade et les lancèrent vers la petite porte , une dizaine de mettre devant eux, tandis que les autres genoux à terre, étaient parés à tirer sur le premier covenant qui pointerait son nez.


A peine les grunts arrivèrent à la porte que les trois grenades à fragmentation humaine furent sous leur pied. Deux grunts eurent néanmoins le temps de lancer des grenade à plasma : deux boules d’un bleu étincelant zébraient l’aire, se dirigeant droit sur les marines…


Jefferson commençait sa mission secondaire : un transport de matériel tactique quand sa liaison com grésilla pour laisser entendre :
- Dread 010 one changement de programme abandonnez votre missions en cours et retournez tout de suite récupérer le commandant Thomson et son unité, leurs communications viennent d’être coupées et on a remarquer des anomalies thermique sur les images satellites… Nous pensons que les covenante ont eu des renforts… Lieutenant, ramenez nous nos marines, nous ne savons même pas dans quoi nous les avons embarqué …
- Dread 010 bien compris mon commandant ! Il me faudra néanmoins 10 minutes pour être sur place…

- Faite vite… Nous avons envoyé Echo 126 et Victor 069 avec une dizaines de marines chacun pour cette exfiltration. Ils devraient tout deux vous rejoindre dans la minute, ils vont intercepter votre trajectoire.

Piopo, légèrement en retrait tirait quelles aiguilles de needleer et vît les trois grenades humaine se glisser sous les pieds de ses compagnons alors qu’ils s’étaient préparés à lancé leur grenades… Il ne pu rien faire, c’était déjà trop tard… les grenades humaines explosèrent accompagné d’un déferlement de balles suivie des grenades à plasma encore dans les mains de ses frères tués. Ce fût un véritable massacre, l’ensemble de l’infanterie pour laquelle il éprouvait tant de fierté avait été anéanti ! Ils avaient eu confiance en lui et avaient tous périt sous ses yeux et lui non ! Il n’était pas mort avec eux… Quelle honte …

En voyant les deux boules bleu se diriger droit sur eux, Thomson d’un geste rapide sorti son magnum et
tira, une première balle vint trouver l’une des deux grenades à plasma. Celle ci s’arrêta en plein vol et tomba sur le sol où elle explosa sans faire de dégâts. La deuxième grenade, elle, se colla sur la tête de Tod Boston… il n’eut même pas le temps d’hurler qu’il fut abattu d’une balle de magnum... Le corps sans vie de Tod s’effondra lourdement sur le sol la grenade à plasma explosa projetant Natan Reaver couvert de sang, au pieds de Tom Borak.
Au même moment Rebekka s’effondrait accompagné d’un cris de douleurs : des cristaux de needlers avaient atteint son flanc gauche ainsi que son épaule et venaient d’exploser dans ses chairs. Perkins lui aussi avait été touché mais se tenant encore
debout ne le montrait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike
Caporal/Furtif
Caporal/Furtif


Nombre de messages : 35
Age : 26
Arme de prédilection : Fusil de combat BR55
Véhicule favori : Pélican
Faction : CSNU
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Re: Roman    Ven 3 Sep - 18:17

si la suite intéresse des gens qu'ils se manifestent car si personne ne lit ça sert à rien que je publie la suite x)

j'aimerais vraiment avoir vos impressions vos attentes vos espérance elles m'influenceront peut être dans la suite de mon roman !

Merci d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike
Caporal/Furtif
Caporal/Furtif


Nombre de messages : 35
Age : 26
Arme de prédilection : Fusil de combat BR55
Véhicule favori : Pélican
Faction : CSNU
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Re: Roman    Jeu 17 Fév - 14:33

Six élites encerclaient les marines. Après d’imperceptibles hochement de tête ils sortirent du manteau d’invisibilité que leur procurait leurs armures et activèrent leurs épées à énergie, la lumière scintillante d’un bleu-mauve électrique et le son ainsi émit alertèrent les marines mais trop tard… Paul Higgins et Guy Brodsky furent transpercé net par deux élites qui se tenaient dans leur dos. Un élite assaillit Tom Borak, celui ci lâcha son arme et attrapa le poignet de l’élite utilisant toute sa force pour essayer de retenir le coup qui lui aurait été fatal. Le coup fut stoppé net et un trait de surprise se lut dans les yeux de l’élite et pour cause : aucun humain excepter les spartans (si on peut encore les qualifier d’humain) n’était censé pouvoir rivaliser en force avec ceux de sa race. Borak tînt bon une bonne seconde et demi mais déjà un second élite s’élançait vers lui… les balles de MA5B tiré de manière soutenue par Nathan Reaver ne changèrent rien… Un puissant coup d’épée coupa Tom Borak en deux… Sa miraculeuse résistance fut vaine … L’un des deux élites se mit néanmoins un peu à l’écart : son bouclier avait dangereusement faiblit et il avait même été blessé, l’autre dont le bouclier n’avait que légèrement faiblit se dirigea droit sur Nathan. Ce dernier n’eu pas le temps de recharger, qu’il vit l’épée de l’élite fondre sur lui. D’une roulade il esquiva le coup mais la lame trouva son fusil d’assaut MA5B… la moitié d’arme qu’il avait encore main était désormais inutilisable. L’élite le sourire à la bouche, si on peut appeler ça un sourire ou une bouche, surplomba le misérable humain. Il s’apprêtait à donner le coup final quand Rebekka, couché au sol a coté de Nathan lui glissa son BR52. Celui ci le saisit et planta le canon dans la gueule béante de l’élite. La surprise fut totale : une rafale calma les ardeurs du monstre et son corps sans vie s’effondra sur Nathan…

De l’autre coté à dix mètres deux élites se ruèrent vers Anderson et Perkins qui échappèrent de justesse au coups mortels en se jetant vers Thomson. Surpris par cette esquive rapide, l’un des deux élites tomba même en avant, l’autre continua sa course vers le groupe serré que formait alors Thomson Anderson et Perkins. Son bouclier avait beau être résistant il ne résista pas bien longtemps au tirs soutenus et concentrés des trois humains : sa tête explosa sous l’impact combiné des balles de MA5B et de BR52.

La fin était néanmoins proche, ils n’avaient fait que retarder leur mort de quelques instants : Thomson Anderson et Perkins, n’ayant pas le temps matériel de recharger leur fusils d’assaut n’étaient plus armés que de leurs magnums pour affronter les trois élites qui fondaient sur eux : l’élite qui était tombé s’était promptement levé et était accompagné des deux élites qui avaient assassiné Brodsky et Higgins…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spartan78
Jeune recrue
Jeune recrue


Nombre de messages : 4
Age : 27
Arme de prédilection : Fusil à pompe M90A
Véhicule favori : Mangouste
Faction : CSNU
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Roman    Ven 18 Fév - 21:33

Evidemment qu'on veut la suite ! =) prends contact avec moi via msn : spartan78@live.fr ; on pourrait monter un fofo RP Halo , en partenariat avec celui ci , histoire de lui redonner des couleurs

Peace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike
Caporal/Furtif
Caporal/Furtif


Nombre de messages : 35
Age : 26
Arme de prédilection : Fusil de combat BR55
Véhicule favori : Pélican
Faction : CSNU
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Re: Roman    Dim 20 Fév - 5:42

Piopo était encore sous le choc. Il lui fallut trois bonne seconde pour se ressaisir : le combat n’était pas fini. la haine monta en lui autant contre les humains que contre les élites et en particulier contre l’arbiter qui l’avait trahit… mais ou était il celui là d’ailleurs?
Il vit trois humains devant lui à environs 15m tirant pistolet au point, contre trois élites qui se ruaient vers eux, ainsi qu’une grenade a plasma sur le sol, juste devant lui. Il saisi la grenade l’envie de tuer les humains autant que les élites était trop forte. Au moment ou il lança la grenade, une douleur le pris et il s’écroula.


Bien que trois élites s’élançaient leur épées en avant pour les tuer, une lueur bleu, familière, attira l’attention d’Anderson : derrière eux, un grunt encore vivant se préparait à lancer une grenade à plasma. Anderson tira mais un peu tard, la grenade à plasma vola dans les aires mais sa direction s’en retrouva néanmoins fortement modifiée : elle atterrît sur le corps de Brodsky...
Au même instant Perkins qui se savait foutu d’avance, à cause de l’hémorragie interne qu’avaient surement provoqué les cristaux de needlers, dégoupilla sa dernière grenade, serra les dents, accorda un bref regard à Thomson et se jeta sur les élites. Thomson qui comprit la manœuvre, lança une grenade au pieds de son ami et se jeta sur Anderson pour le plaquer au sol…



Une explosion sans précédente qui balaya entièrement l’intérieur du vaisseau s’en suivit. Elle fut non pas provoquée par la grenade de Perkins ou bien celle de Thomson, mais par la grenade à plasma ... En effet, elle trouva en plus du corps sans vie de Brodsky, son lance roquette et les cinq kilos d’explosif qu’il portait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike
Caporal/Furtif
Caporal/Furtif


Nombre de messages : 35
Age : 26
Arme de prédilection : Fusil de combat BR55
Véhicule favori : Pélican
Faction : CSNU
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Re: Roman    Dim 20 Fév - 5:57

je t'ai ajouté sur msn Wink par contre je vis en calédonie ( dans le pacifique ) donc je n'ai pas vraiment les même horaires que toi x) et ce n'est pas très facile de s'avoir sur msn ^^ ( je te laisse te renseigner par toi même sur le décalage car je suppose que tu habite en france, non ? )
Sinon ben je veux bien en savoir plus sur ton projet de fofo Wink soit dans un nouveau sujet sur ce site ( histoire de lui redonner un peu de vie ^^ soit par mail Wink ou si tu as besoin de réponse un poil plus rapide de ma part en message différé sur msn même si je suis hors ligne ^^

Par contre je veux bien tes impression sur mon début de roman :p tes attentes toutes tes critiques etc ... je suis preneur de tout Smile même d'idées Wink que je pourrais peut être intégrer plus tard dans le roman Wink car je ne l'ai pas encore scripté du début à la fin ... =/ je sais c'est mal mais bon x)

sur ce à bientôt Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roman    

Revenir en haut Aller en bas
 
Roman
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Roman de Renart
» Carthage, Rise of the Roman Republic - GMT
» Mailou tel de roman (ou sa copine) ?
» History of the Roman Empire - UGG
» Et si on se mettait au roman photo ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Eridanus :: :: Les Autres Rubriques Halo :: :: - Fan créations --
Sauter vers: